De l’ingénierie à l’hypnose

De formation scientifique, j’ai suivi des études dans la sécurité informatique. Durant plusieurs années j’ai travaillé comme ingénieur dans des grandes entreprises françaises de transport. Ressentant le besoin de changer, j’ai exploré plusieurs domaines, entre autres le web et la photographie. C’est à ce moment que je me suis passionné pour l’hypnose, les outils de changement et le fonctionnement du cerveau.

J’ai suivi une formation pour devenir Praticien en Hypnose Ericksonienne certifié par l’Académie pour la Recherche et la Connaissance en Hypnose Ericksonienne. L’A.R.C.H.E est une des principales écoles d’hypnose de Paris dont vous pouvez découvrir la charte éthique ainsi que le code déontologique.

Thomas Mézières Hypnothérapeute

Ma pratique en tant qu’hypnothérapeute

Aujourd’hui hypnothérapeute à plein temps, je travaille avec des outils et procédés d’accompagnement provenant de l’Hypnose, de la PNL (Programmation Neuro Linguistique), de l’EMDR (RITMO) pour vous aider à atteindre vos objectifs. Je dispense des séances d’hypnose individuelles en cabinet, à Paris dans le 20ème arrondissement et à Alfortville dans le Val-de-Marne. Le cabinet de Paris est partagé avec ma compagne Gaëlle Ayoul qui est ostéopathe.

Outre le cabinet, j’interviens également dans des missions de coaching : en préparant les intervenants de certaines conférences TedX pour la prise de parole en public par exemple. Il m’arrive de proposer des séances pour des évènements significatifs (passage d’oraux, d’examens…)

En parallèle, je continue de me former, de découvrir d’autres pratiques. Pour en apprendre plus sur ma façon d’appréhender l’hypnose, vous pouvez consulter cette interview de 2019.

Mes autres activités qui viennent compléter l’hypnose

J’aimerai citer ici d’autres de mes activités qui me semblent complémentaires avec ma pratique de l’hypnose. Depuis 1990, je pratique les arts martiaux plusieurs fois par semaine à Alfortville. Je suis ceinture noire de Judo, de Jujitsu et d’Aïkido et régulièrement je donne des cours autant pour les jeunes et que les adultes.

Alors que le cabinet d’hypnose fonctionnait de mieux en mieux, j’ai arrêté la photographie professionnelle il y a plusieurs années. Je continue néanmoins de travailler la photographie personnellement et y consacre du temps aussi souvent qu’il m’est possible.