thomas mezieres hypnose

Bonjour, je m’appelle Thomas MEZIERES, j’ai 37 ans et suis hypnothérapeute depuis 2014.
Je propose des accompagnements en hypnose dans les cabinets de Paris dans le 20ème et de Vitry-sur-Seine (94), ou en visio.
Père d’une petite fille née en 2020, je partage le cabinet de Paris 20ème avec ma compagne Gaëlle Ayoul qui est ostéopathe.

De l’ingénierie à l’hypnose

De formation scientifique, j’ai suivi des études dans la sécurité informatique. J’ai alors travaillé en tant qu’ingénieur dans des grandes entreprises françaises de transport. Après plusieurs années,  j’ai ressenti le besoin d’explorer d’autres domaines, tels que le web et la photographie.

Au même moment, je découvrais également l’hypnose, outil d’aide au changement, qui a apporté la dimension humaine, essentielle à ma pratique. Je me suis formé pour devenir Praticien en Hypnose Ericksonienne à l’A.R.C.H.E, une des principales écoles d’hypnose de Paris.

Ma pratique en tant qu’hypnothérapeute

Je propose en cabinet ou en visio des séances d’hypnose individuelles, adaptées à chacun. En travaillant en partir des ressentis, des perceptions corporelles ou émotionnelles, de visualisation ou de pensées ; j’accompagne la personne afin de dépasser certains blocages inconscients.

Je partage deux cabinets pluridisciplinaires : à Paris dans le 20ème arrondissement avec deux ostéopathes, une psychologue, et une hypnothérapeute spécialisée en périnatalité ; à Vitry-sur-Seine dans le Val-de-Marne (94) avec une masseuse bien-être.

Mes autres activités qui viennent compléter l’hypnose

Depuis 1990, je pratique les arts martiaux à Alfortville dans le Val-de-Marne (94). Ceinture noire de Judo, de Jujitsu et d’Aïkido, je donne régulièrement des cours pour les jeunes et les adultes. Je complète quotidiennement ces enseignements par la méditation Zen. Mon approche de l’hypnose est enrichie par ces différents principes relatifs aux arts martiaux traditionnels.

Il y a plusieurs années, j’ai cessé la photographie professionnelle. Depuis je consacre toujours du temps à une photographie plus personnelle, pour mon plus grand plaisir.